Une lumière laser très « branchée »


Faisceau laser sur une bulle de savon gelée.

Ces méandres verts sont constitués par la propagation d’un pinceau laser à la surface d’une bulle de savon. Les variations aléatoires d’épaisseur du film (perceptibles par les irisations du fond de l’image) « cassent » les trajets lumineux en plusieurs branches. Ce phénomène, qui apparaît en présence d’un milieu désordonné, n’avait jamais été vu avec de la lumière, mais était déjà connu pour des faisceaux d’électrons, des rayonnements micro-ondes, des ultrasons, voire des vagues. Il a été présenté dans Nature, le 1er juillet, par une équipe de l’Institut de technologie Technion (Israël) et par l’université de Floride centrale (Etats-Unis). Ces chercheurs ont aussi étudié l’effet de la courbure du film de savon sur le rayon lumineux. Ils envisagent également de créer ces ramifications, non pas sur deux, mais sur trois dimensions. Et, comme ils le disent en conclusion, ils « attendent plein de résultats surprenants ».

Il vous reste 100% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: