Rennes à l’affût du podium, toujours pas de victoire pour le Nantes de Domenech


Rennes qui revient au contact du podium, Nantes à nouveau accroché à domicile et Bordeaux qui déroule à Nice : la 20journée de championnat de France de Ligue 1 se poursuit, dimanche 17 janvier, avec les matchs de Lille puis du leader lyonnais en clôture. La rencontre entre Lorient et Dijon a été reportée en raison de la multiplication des cas de Covid chez les Merlus.

Paul Baysse peut exulter : le défenseur girondin (de face) vient d’offir le deuxième des trois buts bordelais lors de la victoire de son club en déplacement à Nice (0-3).

Rien ne va plus à Nice. Après leur revers concédé à domicile face à Bordeaux, voilà un mois que les Aiglons n’ont plus remporté un match de championnat. Dépassés face à des Girondins pourtant privés sur blessure de leur meneur de jeu Hatem Ben Arfa, les Niçois auront tenu une période. Avant que Hwang et Baysse ne donnent l’avantage aux Bordelais puis que Basic n’aggrave la marque en fin de rencontre (0-3), à la conclusion d’une nouvelle percée de Traoré sur l’aile droite. Bordeaux enchaîne un deuxième succès, son premier à Nice depuis sept ans et grappille deux places au classement (8e), alors que Nice rétrograde au 14rang.

Gaël Kakuta rate son penalty face au gardien nantais Alban Lafont, mais c’est bien le Lensois qui permettra aux Sang et Or d’accrocher le nul (1-1), dimanche, à la Beaujoire.

Nantes n’y arrive plus à domicile. Incapables de remporter un match à la Beaujoire depuis cinq rencontres, les Canaris n’ont pas pu faire mieux que de partager à nouveau les points face au RC Lens. La première mi-temps se résumait à une histoire de penalties : un premier raté par Kakuta côté lensois, un second, transformé par Louza pour Nantes peu avant la pause. Bien en place tout au long de la partie, les hommes de Raymond Domenech ont géré leur avance, mais se sont fait surprendre par un Kakuta en embuscade. Le dépositaire du jeu lensois a inscrit son sixième but de la saison et permet aux Sang et Or de conserver une belle 9place au classement. Raymond Domenech enchaîne, de son côté, un troisième match nul en trois matchs depuis sa nomination sur le banc nantais.

  • Strasbourg – Saint-Etienne : 1-0

Les jeunes de Saint-Etienne n’ont pas fait l’exploit contre Strasbourg. Mal en point en championnat, avec une victoire lors des seize derniers matchs, les Verts se sont de plus présentés à la Meinau avec un effectif décimé par le Covid-19, au point que le match a failli être reporté. Sept des onze titulaires au coup d’envoi ont été formés au club, pour la plupart avec très peu d’expérience de la Ligue 1. Et parmi les rares cadres présents, le milieu offensif Ryad Boudebouz a manqué un penalty dans le premier quart d’heure.

Strasbourg n’a pas manqué l’occasion de se donner un peu d’air en bas de classement. Un but de Ludovic Ajorque, le huitième de la saison, a permis aux Alsaciens d’enchaîner un troisième succès consécutif pour prendre le large sur la place de barragiste occupée par Nîmes. Saint-Etienne n’a, en revanche, que quatre points d’avance sur le 18e.

Les Rennais savourent leur succès sur la pelouse de Brest (1-2), dimanche 17 janvier, lors de la 20e journée de Ligue 1.

Un pas de plus vers le podium. Le derby breton a tourné à l’avantage des Rennais sur la pelouse du Stade brestois. Après un début de partie animé, le meneur des Rouge et Noir Benjamin Bourigeaud était d’abord venu répondre à l’ouverture du score précoce d’Honorat à la suite d’un débordement (1-1, 7e). En profitant d’une erreur de Romain Faivre dans sa surface en fin de match, Clément Grenier a ensuite offert la victoire aux siens sur penalty. Ce septième match sans défaite dans l’élite permet aux Rennais de prendre de l’avance sur Marseille au classement et de revenir à hauteur de Monaco (4e). Défaite sans conséquence pour Brest, toujours 11e.

Le Monde



Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: