Non, un reconfinement avec fermeture des écoles n’a été annoncé ni pour le 5 février ni pour le 12 février


Alors que l’hypothèse d’un troisième confinement se profile, de nombreuses rumeurs sans fondement circulent sur les réseaux sociaux. L’une d’elles, mise en ligne le 21 janvier, a été particulièrement relayée sur Facebook, alors qu’elle ne s’appuie sur aucun fait. Voici ce qu’elle dit :

« D’après Jean Castex, le #reconfinement de toute la France devrait être mis en place pour 4 semaines renouvelables à partir du 5 février, avec « la fermeture des écoles pour éviter de reproduire la même erreur que l’an dernier (source : BFMTV). »

Un autre message particulièrement viral a été publié le 23 janvier par l’« influenceuse » Kim Glow sur Twitter, et « liké » plus de 10 000 fois :

« Mes chers compatriotes, d’après mes sources, la date du CONFINEMENT INTÉGRAL est avancée au « 12 FÉVRIER » pour une durée de 1 mois possibilité 2. »

De nombreuses autres affirmations circulent, chacune avec une date ou une prétendue source différente. Ce type de rumeurs avait déjà été très partagé au printemps, notamment sur WhatsApp, et à l’automne, avant l’annonce d’un deuxième confinement.

Lire aussi Le coronavirus à l’heure des rumeurs par messagerie instantanée : « C’est la mère de ma femme qui me l’a dit »

Pourquoi ces messages ne sont pas du tout fiables

Au 25 janvier, aucune annonce de ce type n’a été faite. Et pour cause : aucune décision n’a encore été prise. L’hypothèse d’un troisième confinement circule dans les hautes sphères du pouvoir, mais d’après les informations du Monde, plusieurs scénarios restent sur la table :

  • un maintien du couvre-feu à 18 heures ;
  • un confinement strict, avec fermeture des écoles, comme au printemps 2020 ;
  • un confinement allégé, avec maintien des écoles, comme à l’automne dernier.

La décision dépendra de l’évolution sanitaire (taux d’incidence, hospitalisations, variants…), mais aussi des priorités sociales et économiques.

A ce jour, le gouvernement est divisé. Le premier ministre, Jean Castex, est favorable à un confinement le plus strict possible, tandis que le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, souhaite que les écoles puissent rester ouvertes, « sauf urgence absolue », a-t-il déclaré au Journal du dimanche.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : l’hypothèse d’un troisième confinement divise le gouvernement

Les résultats d’études permettant d’évaluer l’efficacité du couvre-feu à 18 heures au plan national ainsi que le rythme de diffusion des variants sont annoncés pour mercredi 27 janvier. Ils seront déterminants dans le choix de la stratégie à adopter, assurent plusieurs sources du côté de l’exécutif.

Notre sélection d’articles sur le Covid-19

Le Monde





Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: