Le quartier de La Défense rouvert après une vaste opération de police


Des militaires sécurisent le quartier de La Défense, mardi 30 juin 2020.

Une vaste opération de police a paralysé l’ensemble du quartier d’affaires de La Défense, dans les Hauts-de-Seine, à l’ouest de Paris, mardi 30 juin en fin de matinée. Les forces de l’ordre ont été mobilisées à la suite d’un appel au 17, vers 9 h 30, signalant la présence d’un individu porteur d’une kalachnikov à proximité du centre commercial Les Quatre Temps. Le dispositif policier a été levé vers 12 h 45, après trois heures de recherches infructueuses.

Immédiatement, des effectifs très importants avaient été déployés pour sécuriser le parvis entre les grandes tours de bureau. Dans un premier temps, les recherches se sont concentrées autour du centre commercial qui a été évacué. Puis les forces de sécurité ont procédé à une levée de doute sur la grande dalle extérieure.

Levée de doute « classique »

La station de RER La Défense-Grande Arche, principal point d’accès au quartier, a été temporairement fermée au public. Des vidéos filmées dans les transports en commun par des usagers montraient un dispositif de filtrage mis en place pour fouiller les passagers.

Selon une source policière contactée par Le Monde, il s’agit d’une levée de doute « classique », à la suite d’un seul appel au 17. L’important dispositif déployé se justifie par la sensibilité de la zone de La Défense, principal quartier d’affaires français, qui apparaît comme une cible terroriste potentielle.

Le commando qui avait préparé l’attaque du 13 novembre 2015 avait envisagé de frapper au cœur de ce quartier avant de finalement se rabattre sur le Stade de France, à Saint-Denis, et le Bataclan, à Paris. Depuis lors, plusieurs fausses alertes ont été déclenchées. La dernière attaque remonte à 2013, lorsqu’un jeune homme islamiste radicalisé de 24 ans avait poignardé au cou un militaire français.





Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: