le profil des malades hospitalisés de la première vague


Une étude réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé, publiée le 2 octobre, précise le profil des quelque 90 000 patients hospitalisés en France entre le 1er mars et le 15 juin. Sans surprise, l’âge est l’un des principaux facteurs de risque. Deuxième enseignement, les hommes sont surreprésentés. Point positif, la mortalité a baissé depuis le début de la pandémie, les formes graves de Covid-19 étant mieux prises en charge, avec une prescription plus systématique des anticoagulants, l’inclusion de la dexaméthasone (un corticoïde) et une intubation moins systématique. Autre point, la durée médiane d’un séjour à l’hôpital atteint vingt jours si les patients sont passés par les soins critiques (réanimation, soins intensifs et soins continus) et huit jours s’ils n’y sont pas passés.

Il vous reste 100% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: