Elisabeth Guigou renonce à présider la commission indépendante sur l’inceste


L’ancienne garde ses sceaux Elisabeth Guigou, à Paris, en septembre 2019.

L’ancienne garde des sceaux Elisabeth Guigou a annoncé à l’Agence France-Presse (AFP), mercredi 13 janvier, qu’elle renonçait à présider la commission indépendante sur l’inceste après avoir été citée parmi les proches d’Olivier Duhamel, accusé d’inceste par sa belle-fille Camille Kouchner.

« Le climat actuel ne me permet pas de conduire cette mission avec la sérénité nécessaire. J’ai donc pris la décision de passer le relais et de renoncer à présider cette commission », indique-t-elle dans une déclaration écrite, affirmant qu’elle « a ignoré toutes ces années les faits gravissimes dénoncés par Camille Kouchner dans son livre ». Proche d’Olivier Duhamel et d’Evelyne Pisier, elle s’était notamment rendue dans leur maison de Sanary dans les années 1980 comme l’a raconté Le Monde à l’occasion de la sortie de l’ouvrage.

La commission, officiellement présentée le 10 décembre 2020 par le gouvernement, a pour mission de faire en sorte que « la société tout entière s’empare du sujet des violences sexuelles contre les enfants et de l’inceste, qui sont parmi les derniers tabous », avait expliqué au Monde le secrétaire d’Etat à l’enfance, Adrien Taquet. Un budget de 4 millions d’euros lui est alloué, principalement abondé par le ministère des solidarités et de la santé, qui lui fournira également des locaux.

Lire l’enquête : Olivier Duhamel, l’inceste et les enfants du silence

Le Monde avec AFP



Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: